Bourgogne-plaisir

Notre ami Henri II a voulu livrer quelques échos en texte et en images de cette nouvelle équipée bouguignonne.

    Nous rentrons d’un petit voyage dans le pays d'Auxois (Côte d'Or et Yonne) où nous avons suivi le cheminement du canal de Bourgogne. Les châteaux, de style renaissance, des familles de Clermont, Louvois, Bussy-Rabutin (cousin de Sévigné), nous ont ouvert leur porte.

Bussy, le château et 2 visiteurs
Bussy, le château et 2 visiteurs

Buffon aussi, en organisant, savamment, le domaine où étaient installés ses laboratoires, prévoyait l’afflux de touristes scientifiques et curieux.
Nous l'avons suivi, à la trace !
Les petits vignobles produisent là-haut, des Crémants de Bourgogne, de l’Irancy, des Coulanges la vineuse, ils sont dispersés, comme les petits villages typiques, ils surprennent et enchantent parfois.
Toutes ces douceurs nous ont, finalement, permis de résister à l'appel ultime que nous lançaient les fameux cisterciens de Fontenay.
Les sites visités, riches en enseignements, sur la préhistoire, l'histoire, l'architecture, la nature, la philosophie, et la gastronomie, conjugués aux explications, superbes, choisies, mais en termes tant célestes qu'inaccessibles de notre vénéré guide président, ne me permettent pas aujourd'hui de désigner le coup de coeur sommital de ce voyage.
En bref, c'était un beau périple ! Ne prêtez pas l'oreille aux échos qui relateraient des confusions d'horaires, de dates, de groupes... Nenni ! Il n'y a rien eu de tout cela, et de toute façon, malgré eux, tout s'arrangeait finalement très bien.
Saviez-vous que Esther seconde, à merveille, notre grand chef ? Saviez-vous que "la grande Jeanne" interprète, avec brio, des rôles de théâtre ? Saviez-vous que Georges et Un (Henri 1) dansent encore mieux que nos marionnettes liégeoises ? Saviez-vous que les discours d'Arlette peuvent faire rire et à l'instant suivant amener des larmes d'émotion sur un visage ?
  Tout cela ne peut exister en si peu de temps ! J'ai dû rêver...
A l’auberge "la Feuillouse", à Rouvray, l’ânesse, qui pousse la tête par la fenêtre ouverte, semble me demander : « Tu vas encore écrire longtemps ? »

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Esther (dimanche, 18 septembre 2011 15:47)

    Bravo Henri!et merci de nous faire part de ton appréciation en espérant que beaucoup de participants au voyage partagent ton sentiment.

  • #2

    Mariette (samedi, 12 novembre 2011 11:46)

    J'ai beaucoup apprécié ce voyage, une organisation parfaite, avec un guide et son assistante bien documentés! Un hôtel sympathique que j'ai eu plaisir à redécouvrir.
    Un souper de clôture qui n'a pas manqué d'originalité avec l'étonnant et amusant discours d'Arlette, et une petite partie récréative inattendue et surprenante !
    Il ne faut pas oublier notre chauffeur qui a été très serviable, nous facilitant les accès aux endroits à visiter par des déposes très proches. Bref 5 jours qui ont été très enrichissants par la découverte d'une Bourgogne méconnue.