La toile se dévoile

Propos sur les activités d’hiver.

Le deux février, après avoir ingurgité les bonnes crêpes, que Nadette, avec amour, me prépara, je renonçai à une marche bienfaitrice pour m’incruster dans une activité hyper, méga, sédentaire, mais géniale : pianoter sur mon PC.

  Au départ, je voulus rendre hommage à notre président d’avoir développé et mis à notre disposition le site du Jimdo K3. Je souhaitai présenter les richesses, le sommital progrès dans le développement des relations humaines, que cet outil autorise.

  Mais ce diable d’homme qui nous dirige, le père de Jimdo K3, maîtrise tellement bien la communication qu’en ajouter serait superflu !

Les mails que je reçois, avec un plaisir à chaque fois renouvelé, de beaucoup d’entre nous, me confortent aussi dans la vision progressiste et sociale de la toile.

Mon esprit s’évade maintenant vers les géants qui ont ouvert la voie de l’informatique au grand public : ces Bill Gates, Steve Balmer, Steve Job … J-M T., nous les connaissons…

  Mais que savons-nous  de la société Google ?

C’est un peu plus particulier !

C’est devenu le sujet du propos, il s’inspire du premier chapitre du livre Google Story, paru chez Dunod en 2005 (un très vieux livre, si on se place au niveau de signaux véhiculés dans la fibre optique, qui voyage parfois plus vite que la lumière !).

Voici !

Sans publicité (*), sans promotion médiatique, cette firme est devenue une des grandes sociétés mondiales. Elle fut créée par Segey Brin et Larry Page.

John Hennessy, président de l’université de Stanford, siège fièrement au conseil d’administration de cette société leader dans le hardware comme dans le software.

Googleware exprime la fusion entre les deux mondes (matériel et logiciel).

  100.000 PC bon marché, assemblés par la firme, empilés dans des racks (2005) !

  Les programmes et les machines, scindent les différentes requêtes, le tout organisé de manière redondante, et la plus efficace base de données mondiale fournit les résultats de la recherche demandée.

Grâce à de petits encarts publicitaires (*) bien ciblés, sur lequel les utilisateurs peuvent cliquer pour obtenir des informations, Google est devenu « la poule aux œufs d’or ».

Le 19 août 2004, la société fut introduite en bourse à 85 USD / action.

Elle est certainement mieux cotée aujourd’hui…Qui sait ?

 

Stratégie commerciale et devise de l’entreprise : « Ne faites pas de mal »

Les problèmes arrivent de plus en plus ardus : porno, clics frauduleux…ils s’insinuent dans ce service gratuitement offert à l’utilisateur.

La clé du succès est sans doute que des centaines de scientifiques, de très haut niveau, se concentrent, exclusivement, à rendre un outil toujours plus efficace. Le profit, énorme, n’est qu’un produit dérivé de la motivation première.

Eric Schmidt, le troisième homme et PDG de l’entreprise veille (en 2005)  naturellement sur les affaires.

Des ingénieurs de haut niveau quittent actuellement la Nasa, les laboratoires de Bell ou de Microsoft pour entrer dans la société.

La firme est fortement impliquée dans les programmes de recherche moléculaire et la génétique, par exemple…

Il y a cinq siècles, l’invention de l’imprimerie, rendait les livres et la littérature scientifique accessibles au grand public…Aujourd’hui, le moteur de recherche, décuple les performances, sur le même et toujours aussi merveilleux chemin…

Si cet article parvient sur notre site bien aimé, vos réactions, portées dans les commentaires  enrichiraient  notre vision du phénomène Web.

Je vous invite au partage.

 

Henri II coquin.


Écrire commentaire

Commentaires : 0